Beauty Mag

12-10-2021Conseils Coiffure Cheveux bouclés : comment entretenir ses boucles ?
Nouveautés
Le magazine qui s'adresse à toutes les femmes d'aujourd'hui
pour explorer les tendances beauté et mode de demain.

Beauty Mag

Exfoliation visage : comment bien la réaliser ?

Trop souvent négligée ou mal réalisée, l’exfoliation du visage constitue pourtant un geste beauté essentiel pour obtenir un teint lisse et une peau lumineuse ! DESSANGE vous explique tout de cette technique et vous livre ses précieux conseils pour la réaliser de façon sûre et efficace.

Qu’est-ce que l’exfoliation du visage ?

L’exfoliation du visage va stimuler et faciliter le renouvellement cellulaire en éliminant les cellules mortes présentes à la surface de la peau, ainsi que les impuretés et l’excès de sébum.

En effet, au quotidien et sans que l’on ne s’en aperçoive vraiment, la peau est confrontée à de nombreuses agressions extérieures : la pollution, le soleil, le vent etc. Pour se protéger de ces agressions, la peau va réagir naturellement et s'épaissir. La peau sera alors plus sèche, le teint terne, moins lisse et moins uniforme.

Pourquoi exfolier la peau de son visage ?

Exfolier son visage va permettre à la peau de respirer davantage et de retrouver toute sa douceur et son éclat, mais aussi d’affiner le grain de peau et de la rendre plus lisse et plus lumineuse.

De plus, elle augmente l’efficacité de vos soins du visage puisque ces derniers peuvent pénétrer plus profondément dans l’épiderme. Pour celles sujettes aux points noirs, l’exfoliation permet également de limiter leur apparition.

Comment exfolier son visage ?

Pour bien exfolier votre visage vous devez :

  • Choisir le bon moment
  • Effectuer les bons gestes
  • Etablir la bonne fréquence
  • Bien choisir votre exfoliant

Quand exfolier son visage ?

Vous pouvez exfolier votre visage 1 à 2 fois par semaine, pas plus pour ne pas agresser votre peau. Cependant, soyez à l’écoute de votre peau et exfoliez-la lorsque vous en ressentez le besoin. Pour les peaux sensibles et réactives, il est recommandé d’espacer d’au moins 10 jours les exfoliations.

Pour les peaux normales à peaux mixtes, cela peut-être plus régulier. Toutefois, veiller à ne pas le faire trop souvent sous peine de « décaper » votre peau. Cela serait contreproductif puisque pour se défendre, votre peau pourrait se sensibiliser et enclencher une surproduction de sébum pour se protéger.

Vous pouvez ajouter cette étape d’exfoliation à votre routine beauté, avant d’appliquer votre sérum et crème hydratante.

Quelles est la différence entre gommage et exfoliant ?

La différence entre gommage et exfoliant réside principalement dans l’application et le type de produit utilisé.

L’exfoliation consiste à appliquer un soin qui va retirer les petites peaux mortes à la surface de la peau. Après avoir exfolié son visage, on retrouve une peau toute douce, plus lisse et lumineuse.

Le gommage est une technique d’exfoliation mécanique. En d’autres termes, l’ingrédient essentiel de l’exfoliation est le mouvement : le frottement est le principal responsable de l’élimination des cellules.

Là où l’exfoliant s’utilise généralement comme un masque, le gommage ne sera pas efficace si vous le laissez simplement poser. Vous devez l’accompagner d’un massage pour activer son efficacité et nettoyer votre peau en profondeur.

Bien choisir son exfoliant

Il existe deux types d’exfoliation : l’exfoliation mécanique et l’exfoliation chimique.

L’exfoliation mécanique est probablement la plus connue et la plus utilisée. Elle consiste à masser la peau à l’aide d’un soin constitué de micro-billes, plus ou moins grosses selon le besoin et le type de peau, qui vont la débarrasser de ses cellules mortes et permettre le renouvèlement cellulaire cutané.

Formulée à base d’acides, l’exfoliation chimique est plus douce pour la peau. L’action mécanique d’exfoliation est remplacée par des ingrédients végétaux ou synthétiques. L’exfoliation chimique agit en profondeur pour stimuler les mécanismes d’exfoliations de la peau et s’applique comme une crème ou un masque selon le soin choisi.

Les erreurs à éviter

Ne pas choisir son exfoliant en fonction de son type de peau

A chaque peau son type d’exfoliant ! Les peaux sèches devront se tourner vers un gommage enzymatique à la formule douce, hydratante et nourrissante.

Les peaux sensibles peuvent adopter un exfoliant chimique qui nettoiera leur peau de façon profonde mais en douceur.

Les peaux mixtes à grasses peuvent se permettre le gommage mécanique à grains fins.

Cependant, il n’existe pas de règles strictes : ce qui est important c’est que vous trouviez l’exfoliant qui vous convient, aussi bien dans le style d’application que dans le résultat. Au-delà du type d’exfoliant, c’est surtout la fréquence qu’il faudra adapter à son type de peau : les peaux grasses pourront exfolier leur visage 1 à 2 fois par semaine alors que les peaux sensibles ou déshydratée devront se limiter à 2 fois par mois.

Réaliser trop d’exfoliation

Exfolier trop son visage risque de fragiliser le film hydrolipidique de la peau ce qui risque d’occasionner une sensibilité et des rougeurs, voire une surproduction de sébum ! Il faut donc veiller à ne pas en abuser.

Frotter trop fort

Frotter trop fort aura pour ainsi dire les mêmes conséquences qu’une exfoliation trop fréquente : la peau sera sensibilisée, irritée et asséchée.