Beauty Mag

02-06-2020Tendances Coiffure Rogue Hair : adoptez la coloration capillaire tendance de cet été
Nouveautés
Le magazine qui s'adresse à toutes les femmes d'aujourd'hui
pour explorer les tendances beauté et mode de demain.

Beauty Mag

Pellicules : comment s’en débarrasser ?

Nous avons été nombreuses à penser que le confinement serait bénéfique pour la santé de nos cheveux (moins de pollution, moins de brushings, pour résumer, moins d’agressions). Or, certaines d’entre nous ont eu la mauvaise surprise de voir apparaître une recrudescence de pellicules… Fatigue, stress, anxiété sont autant de facteurs responsables de ces nouvelles apparitions désagréables. DESSANGE vous explique comment en venir à bout.


Comment reconnaître les pellicules ?

Les pellicules sont la conséquence d’une desquamation (perte des couches superficielles de l’épiderme). Ces bribes de cuir chevelu (peaux mortes) apparaissent au niveau des racines. Il existe deux sortes de pellicules : les sèches (les plus fréquentes), qui tombent souvent d’elles-mêmes. Et les grasses, jaunâtres, qui restent collées au cuir chevelu. Les pellicules constituent un phénomène sans gravité, mais peuvent devenir inesthétiques et inconfortables, dans la mesure où elles s’accompagnent souvent de démangeaisons ou d’irritations du cuir chevelu. Les pellicules peuvent concerner tous les types de cheveux.

Quelles sont les causes de leur apparition ?

Le plus souvent, la multiplication anormale de pellicules est la conséquence d’affections cutanées : les dermatoses. La plus courante est la dermite séborrhéique (qui touche 2 à 5 % de la population). Celle-ci est liée à la prolifération de champignons microscopiques appelés Malassezia. Ces micro-organismes naturellement présents sur notre peau se nourrissent de sébum et se développent très vite, entraînant une irritation du cuir chevelu et un renouvellement trop rapide des cellules du scalp, provoquant ainsi l’apparition des pellicules.

Le patrimoine génétique joue également un rôle prépondérant. Certains individus seront donc naturellement plus enclins à en avoir que d’autres.
Enfin, d’autres facteurs (externes cette fois), comme le stress ou l’anxiété, peuvent également avoir un impact même indirect. En effet, le stress peut conduire à un grand nombre de symptômes dont certains peuvent avoir des répercussions sur l’aggravation des pellicules :

  • Les coups de chaud et la transpiration : terrains de prolifération idéals du Malassezia, champignon responsable des pellicules.
  • Les changements hormonaux : ce sont les hormones qui contrôlent la production de sébum. Or, le stress est connu pour affecter l’équilibre hormonal. Par conséquent, le cuir chevelu produit plus de sébum qu’il ne devrait, à la plus grande joie du Malassezia qui s’active à le dégrader avec pour conséquence, l’augmentation des pellicules.


Quelles sont les solutions ?

Pour traiter efficacement les pellicules, il est nécessaire d’utiliser les shampooings et soins adaptés. A chaque lavage, utilisez le shampooing au ginseng violet PHYTODESS. Sa texture gel élimine l'excès de sébum et équilibre le cuir chevelu. Une fois par semaine, remplacez ce shampooing par le shampooing à la menthe poivrée – action détoxifiante PHYTODESS. Enrichi en microbilles exfoliantes de jojoba et poudre de bambou, ce shampooing à la menthe poivrée*, gomme les impuretés, les résidus de produits coiffants ou la pollution, et apporte une sensation de fraîcheur dès la racine. Pour 100 % des personnes l’ayant testé, les pellicules grasses et sèches sont éliminées et leur apparition retardée**. Le cuir chevelu est équilibré : les cheveux gras regraissent moins vite, les cuirs chevelus secs sont apaisés, plus confortables.

Si vous êtes sujet aux pellicules, nous vous conseillons de limiter l’utilisation de produits coiffants. En effet, leurs formules auront tendance à assécher votre cuir chevelu et amplifier l’apparition des pellicules. Evitez également de couvrir trop souvent votre tête à l’aide de bonnet ou casquette. Cela a tendance à étouffer votre cuir chevelu qui produira encore plus de peaux mortes. Enfin, laissez de côté autant que possible votre sèche-cheveux ou utilisez-le à basse puissance. Trop de chaleur sur votre cuir chevelu aura tendance à l’assécher et favoriser l’apparition de squames.

* Menthe poivrée récoltée en France et issue d'une agriculture respectueuse de l'environnement.
** Test d’usage réalisé sur 10 personnes déclarant avoir le cuir chevelu sec et 12 déclarant avoir le cuir chevelu gras pendant 21 jours – résultats d’autoévaluation

Elise D.